Le département nous aide grâce à la subvention qu'il nous verse chaque année pour le renouvèlement de deux cadres minimum par ruche afin d'éviter la propagation des maladies.

Les apiculteurs déclarés auprès de la D.D.P.P. et du G.D.S.(voir dans la rubrique liens) Bénéficient de la subvention versée par le conseil départemental pour l'achat de cadres cirés pour les ruches. Cette subvention permet aux apiculteurs amateurs et professionnels de changer au moins deux cadres par ruche et par an à un prix très raisonnable.

 

Le département nous aide financièrement également dans la lutte contre la Varroase et contre les FRELONS ASIATIQUES.

Nous allons demander aux communautés de commune de nous aider matériellement dans l'organisation du piégeage ce qui limitera les coûts de destruction de nids. Nous demandons à tous les particuliers de poser des pièges sélectifs pour limiter le développement du frelon asiatique et diminuer les charges locales.

La région des PAYS DE LA LOIRE nous aide par les financements qu'elle apporte au GIE Apicole (voir liens) en complétant l'aide apportée par le département pour l'achat des lanières de traitement contre les Varroas ainsi que les formations des apiculteurs

Association loi 1901, crée le 07 02 1962, n° récépissé Préfecture 0852001841

Président: Frank Alétru

Route de la Caillère

85410 St Laurent de la Salle
Tél 02.51.51.51.94 - Fax 02.51.51.30.26
http://www.melliouest.fr
Mail smo.inter@wanadoo.fr

Secrétaire: Gérard Clautour tél: 02 51 94 73 82

Trésorier: Jean-luc Martineau 

Publication au journal officiel le 18 02 1962

modérateur: Alain Le Boulch contact@gdsa85.fr

Siège social:GDSA Chambre d’ Agriculture de la Vendée 85000 La Roche sur Yon

 

Les abeilles disparaissent et les causes sont multiples

Les insectes disparaissent et les abeilles aussi bien sûr ! Les causes que les apiculteurs peuvent combattre sont la varroase et le frelon asiatique mais l' utilisation des herbicides des insecticides des fongicides et autres pesticides ainsi que les arrosages de jour sont une cause que tous les acteurs de la terre peuvent éliminer des pratiques habituelles.

Si vous désirez nous rejoindre pour agir en faveur de la santé des abeilles, rendez-vous à la rubrique adhésions.

Vous possédez des ruches,

La santé des abeilles vous préoccupe,

Alors ce site est le vôtre !

La santé d'une colonie peut affecter la santé de toutes les abeilles

28% de perte en augmentation constante il faut réagir tant qu'il est temps !


Si vous aimez les abeilles, vous prendrez soin de leur santé.

15 000 ruches ont été traitées contre les varroas en 2015.

De plus en plus de communes prennent en charge la destruction des nids de frelon asiatique.

Beaucoup de particuliers posent des pièges à frelon au printemps et à l'automne

Les adhésions de nouveaux apiculteurs au GDSA chaque année nous permettent d'espérer améliorer la santé des abeilles en Vendée.

L'équilibre et la bonne santé des élevages garanti la pollinisation des cultures

L' usage immodéré des pesticides met l'équilibre naturel et la santé de la population en danger.

Le conseil Départemental et le conseil régional nous aident.

En soutenant notre action vous soutiendrez le maintien de la vie sur terre.


 

 

 

Notre association s’est donnée pour mission une bonne prophylaxie des abeilles par différentes actions :

 

* Aide au renouvellement de deux cadres de corps minimum par ruche, chaque année, pour une bonne prophylaxie des ruches, comme le recommande l’AFSSA.

 

* Mise en place d’une lutte alternée contre la varroase organisée au niveau régional en partenariat avec les autres GDSA. Ce plan permet en changeant chaque année de molécule de ne pas favoriser une résistance du parasite. Dans le cadre de cette action, un protocole de pharmaco-vigilance (suivi d’efficacité), a été initié par Jean-Marie BARBANÇON).

 

* Formation des apiculteurs, lors de l’assemblée générale : des intervenants sont invités chaque année, notamment nos vétérinaires conseils.

 

* Partenaire du GIE (groupement d’intérêt économique) Apicole des Pays de la Loire qui organise des formations pour les apiculteurs. Le GIE Apicole a aussi créé une aide à la reconstitution du cheptel, à partir de 50 ruches. aides européennes à partir de 70 ruches.

 

* Intervention du vétérinaire conseil dans les ruchers, en cas d’intoxication aiguë, à la demande des apiculteurs.

 

 

Rucher école du lycée nature de La Roche sur Yon, géré par l'Abeille vendéenne (voir dans les liens)

pour le comptage des varroas en cours de traitement, qui a lieu en ce moment.

* Rucher école de l'entraide apicole (voir site de l'entraide apicole dans les liens) comptage des varroas en cours de traitement prévu en 2015

* Rucher école de Fontenay le Compte: comptage des varroas en cours de traitement qui se déroule maintenant

* Formation des nouveaux apiculteurs effectuée par les deux syndicats apicoles de vendée (voir nos partenaires)

 

* Actions de communication : télévision, radio, presse, Ministère de l’Agriculture, Ministère de l’Environnement, Direction Générale de l’Alimentation, Région, Département…..

* Lutte contre l'envahissement du frelon asiatique Vespa Vélutina et les autres prédateurs de l'abeille

Notre partenariat vient en appui à la Direction Départementale des Services Vétérinaires, Direction départementale de la protection des populations et le groupement de défense sanitaire de Vendée.

Nous collaborons également avec les services de la préfecture dans le cadre de la santé et de l'environnement, pour la lutte contre les parasites qui peuvent mettre en cause la vie des abeilles et de la population. (collaboration avec l'EID Atlantique dans la lutte contre la démoustication) Pose de pièges contre les frelons asiatiques en collaboration avec les communautés de communes. et la mise en place de référents apicoles pour les conseiller. Depuis 2016 nous bénéficions des conseils du Muséum d'histoire naturelle et de l'aide de chercheurs comme Quentin ROME avec qui nous organisons le retour d'expérience du piégeage.

Nouvelles formes de lutte contre les parasites de l'abeille. Nous voulons collaborer avec les chercheurs qui utilisent des prédateurs naturels (Université de Tours)

Nous expérimentons les technologies du futur pour la surveillance des colonies (Api-alerte du dr. Poirot)

 

Nous remercions le conseil régional, le Conseil Départemental, et la Préfecture de la Vendée, pour l’ intérêt et l'aide qu’ ils apportent à notre action.

Nous remercions les élus départementaux, régionaux et nationaux qui appuient notre démarche et nos actions.

Nous remercions le GIE des pays de loire qui contribue à notre fonctionnement.

Nous remercions la chambre d'agriculture, le FDGDON et le Lycée Nature pour leur collaboration.